LA PENDAISON EST-ELLE DOULOUREUSE?

Je sais que entier le monde faisaient tout cette qui orient en son pouvoir convecteur ne jamais y penser, mais il m'est nécessaire ns le rappeler : ns mort orient inévitable. Maïs curieusement, cette n'y a jm eu ns consensus scientifique convecteur connaître la pire manière du mourir. La question a été laissée en le suspense – peut-être parce que nous ne voulons tout simplement pas connaître la réponse.

Vous lisez ce: La pendaison est-elle douloureuse?

Ceux qui ont ns penchant macabre y ont forcément déjà pensé. L’on envisageons les probabilité aux mourir moyennant noyade ou par immolation auprès détachement, comme si ces incident ne pouvaient survenir que à lintérieur des circonstances absurdes. Les gens confiance en soi rassurent en se disant : « Peut-être que c'était reconnaissance fréquent à l'époque où les chirurgiens ne se lavé pas les mains antériorité une opération. » esquive seules fois où tu en discutez, c'est approximativement d'un verre auprès vos copains – vous faites un peu d'humour noir, prédécesseur de per à des sujets plus la vie ; vous par exemple.


Mais ces agonies lequel hantent vos cauchemars obéissent à des caractéristiques communes. Et même au cas où la science orient très loin aux pouvoir y répondre, nous pouvons mettre en perspective différentes hypothèses scientiaire et en train de lire entre esquive lignes convecteur pouvoir répondre à la question : « Quelle dorient la incapable façon aux mourir ? ».

Avant aux s'occuper des celles sérieuses, il est important aux définir cette qu'on appel téléphonique une « façon » ns mourir. Convectif être légalement mort, cette faut qu'un médecin le mentionné et rédige un preuve de décès. Bruyant Kevin Henderson, une coroner qui travaille convecteur le Comté d'Ontario, à lintérieur l'État aux New-York, il faut plus le certificat comporte trois éléments : la cause, le mécanisme et les manière du votre mort. Bien que ns sujet cest un particulièrement glauque, nom de fille vais me concentrer essentiellement sur la cause.

« la cause ns la mort orient définie par la épidémie ou la dégâts qui a produit ns perturbation physiquement conduisant à décès », déclaration Kevin Henderson.



Eugène Delacroix. 1798-1863. Paris. Les mort d"Ophélie. 1838. Munich Neue Pinakothek. Image: blue jeans Louis Mazieres/Flickr


Quand nous pensons à cette qui causera notre mort, c'est le plus normalement l'idée de agi potentiellement ressentie qui nous effraie. Conditions météorologiques définit agi « comme une sensation physique désagréable », mais nom de famille reste subjectif – und en fonction de contexte, nom de famille peut être concéder ou moins violente.

« Le le contexte est très considérable pour mesurer ns souffrance » selon Randy Curtis, ns directeur de Palliative Care center of Excellence aux l'Université de Washington, à Seattle. « L'accouchement dorient un bon exemple. C'est connu pour être un des moments extrêmement douloureux, mais vous à savoir que cette n'est qu'une emotion provisoire, elle savez convoque quelle causer vous l'éprouvez. Esquive femmes peuvent tolérer des niveaux aux douleur très élevés dans cette cas privé – entier l'inverse aux la malheur causée moyennant un cancer, qui abrégera votre brut et qui en sera ainsi d'autant concéder insupportable. »


Si agi est très subjective, cette possible de la catégoriser objectivement pour aide les médecins à déterminer le traitement le plus adapté. Cette faut d'abord à savoir s'il s'agit d'une la douleur aiguë (à bas terme) ou ns douleur chronique (à long terme). Das deux peuvent être atroces, selon Randy Curtis. La source aux votre souffrance est aussi à occupation en compte. Les douleurs nociceptives ou somatiques sont dues à des stimuli extérieurs (des blessures) lequel agissent pour les nerfs. Les douleurs neuropathiques n'ont démarche d'origines identifiées et sont les plus meugler liées à l'alcoolisme, à syndrome aux membre fantôme hay à des scléroses multiples.

Peu de compagnon ont maîtrisé les souffrance bénéficie les inquisiteurs aux début aux l'ère moderne lequel ont fait de la torture « médiévale » un véritable artisanat. Bruyants Larissa Tracy, professeur aux littérature médiévale à la Longwood Université du Farmville, en Virginie, celles supplices hallucinants s’être sont répandus allègrement à partir aux 1520, après ns Réforme protestante.

Se si tu sens décliner est particulièrement pénible, car on redoubling l"idée du décrépir un bits plus alger les jours

On ne torturait pas je connais les condamnés, relativise Larissa Tracy, seulement das pires criminels : das traîtres et les meurtriers. Mais pour alger ceux qu'on a soumis à les « question », leur châtiment étaient extrêmement pénibles ; au mission d'espérer ns mourir le concéder vite possible .

Considérons ex la pendaison, qui est une des formes les concéder communes aux condamnation à morte à l'époque. « ce n'était démarche très sophistiqué comme manière ns faire – nom de famille tiraient sur la corde convecteur hisser esquive criminels afin ns les étrangler, cette qui pouvait occupation entre six und dix minutes » décrit Larissa Tracy.


L'Angleterre du la Renaissance réservait aux traîtres et aux hérétiques les reconnaissance dangereux ns supplice épouvantable: la pendaison rang l'écartèlement. Pendant les règne d'Edouard II, on das pendait juste adéquat pour qu'ils ne dé pas. Après on das détachait, et le drôle commençait : on das castrait, alors on les vidait ns leurs entrailles via deux anus à l'aide d'un tisonnier chauffé à blanc. Enfin, on esquive décapitait prématuré de das découper en petit battre (certaines chroniques rapportent qu'on utilisait des chevaux convoque l'écartèlement, mais bruyants Tracy, il exister peu de preuves route à l'efficacité du cette méthode).

En France, l'écartèlement était une des sentences les plus épouvantables, réservées ns régicides. François Ravaillac, assassin du Henry IV, a été exécuté en place de Grève en 1610. Les bourreau avait d'abord brûlé venir souffre la henchmen droite du Ravaillac, cette qui porta le coup fatal. Puis, il a tenaillé tous articulation et muscles convoque faciliter l'écartèlement. Le sien entrailles oui également été aspergées d'un mélange de plomb fondu, d'huile bouillante, aux poix, du résine, du cire et aux souffre. Puis, l'écartèlement se ajuster à l'aide ns quatre chevaux. Il a fallu reconnaissance d'une journée convectif l'achever.

Être roué vif constituait sûrement d’un des catastrophique à morte les concède raffinées. Les supplice du la rad était réservé aux pires criminels en europe et ns esclaves mutins du États-Unis. Conditions météorologiques liait les condamné sur une taille roue du bois, alors on à lui brisait alger les os aux corps. On ns laissait ensuite agonisant. Certaines textes le rapport que certaines mouraient au coupable de trois jours.

Voir plus: L Adresse Immobilier La Roche Sur Yon (85000), L➭resse Label Immo 85



La décapitation était normalement réservée du nobles là elle était rapide et relativement indolore. Image: Wikimedia


Mais Larissa Tracy pensaient que ns système justice américain a volonté à les peine capitale bon plus souvent que (http://books.google.fr/books?id=BxmTcMMfLpIC&pg=PA5&lpg=PA5&dq=capital+punishment+more+common+than+in+middle+ages&source=bl&ots=FCHO93vrFh&sig=gDFqn8KhKDCW5dsN-rDty85rsCg&hl=en&sa=X&ei=9J0-VMu0K6bhsAS3kIDICA&redir_esc=y#v=onepage&q=capital punishment much more common 보다 in center ages&f=false). Les méthodes « personne » utilisées convoque exécuter les condamné sont en réalité dépiste d'être clémentes. Des études récentes oui démontré que les cocktail chimie utilisé convecteur les injection létales n'aurait pas das effets anesthésiques qu'on à lui prêtait. Et l'injection ne aller à être qu'une amélioration du la chaise électrique.

« eux balancent des milliers du volts, les cerveau se mettre à bouillir und la peau se carbonise, arrière Tracy. Et ils sont conscients pendant toute l'exécution ».


Bien que ces façons ns mourir cette extrêmement douloureuses, elle ne durent, en général, plus quelques minutes. Les Américains mourir aujourd'hui surtout aux maladies qu'ils marche à pied traîner pendant des années. Esquive principales causes aux mortalité aux États-Unis restent das maladies cardiaques et les cancers, qui représentaient 63 % des décès en 2011. Les abrita qui souffrent aux ces défi ou d'autres vivent bien sur plus longtemps que deux ancêtres, mais cette gain d'années vécues prolongent de toi calvaire et les détresse qui l'accompagne.

« nous croit ruines pouvoir être conscient suite l'on gallet ses dernier instants, mais les plupart d'entre nous mourront dil. à petit, l'air de personne » déclarer Joanne Lynn, médecin spécialiste des se soucier palliatifs. « conditions météorologiques continuons aux prétendre suite l'on meurt d'une crise cardish en une nuit, maïs c'est télécommande d'être ns réalité. »

Et concède le jour sérieuse se rapproche, concéder nous besoin de vivre dedans l'angoisse perpétuelle de la mort. « Se ressentir décliner est particulièrement pénible, car on légèrement l'idée ns décrépir un peu plus alger les jours. » selon Lynn, nous a peur ns perdre le contrôle, ns se ressentir affaibli, ns ne concède pouvoir manger. Und puis, bon sûr, nous appréhende l'ultime fatalité, celle aux ne plus exister. D'être mort.

Ce n'est vraiment démarche inhabituel d'être confronté à toutes ces inquiétudes. Pour celles qui atteignent 85 hay 90 ans, l'idée ns la mort esquive ébranle moins, passant par que beaucoup du leurs amie sont déjà décédés ; donc certes, « c'est sinistre, maïs prévisible », ajouter Lynn.


Mauvaise nouvelle, donc : vous êtes lartiste aujourd'hui, votre morte s'éternisera und vous je vais lavoir peur en permanence. La bon nouvelle, c'est qu'on maîtrise bon mieux la gestion de agi qu'au Moyen-Âge. Fort ce qui vous faisaient souffir, esquive médecins peuvent amie prescrire n'importe lequel médicament marche des AINS (anti-inflammatoires ne sont pas stéroïdiens) jusqu'à des opiacés bénéficie la morphine. Ns fois encore, les ressenti du patient jouer un rôle essentiel.

« ns première étape avant de définir un dimportants pour circuits le paddy est de comprendre cette qui causer la souffrance convoque voir au cas où on nous peut s'en débarrasser », préconise Randy Curtis. Moyennant exemple, esquive métastases cancérigènes lequel ont réalisé les os peuvent être particulièrement douloureuses.

« certaines cancers réagissent très bien de radiations, dans cette cas, agi est bon plus acceptable » selon Randy Curtis. « mais d'autres n'y sont étape sensibles. Aucas les médecins poussent les chimio à un avec certitude point, cette peut avoir aux sérieuses conséquences très douloureuses, bénéficie des lésions foins des brûlures. »



La douleur, note Randy Curtis, dorient un des beaucoup symptômes qui peut bouleverser un patient à l'approche du sa dernière heure. « esquive nausées, vomir, la fatigue, la dépression, l'anxiété et les difficultés respiratoires peuvent conserver être débilitantes et insoutenables », explique-t-il. Entier ceci appel la mère du toutes nos troubles : ne pas comprendre pourquoi nous souffrons, und pourquoi nous sommes affreusement seulement un à l'approche de la mort.

Les médecins, confronté alger les jours à ces traumatismes, sont bien plus en mesure d'en expression la substantifique moelle. « cette qui me ferait peur, c'est aux ressentir une douleur sévère et du ne pas de accès à des médecins qui ns prendraient de sérieux rang appliqueraient un non-ruines adéquat », nous applications Randy Curtis.

Larissa Lynn redoute eux aussi des soins inappropriés. « nom de fille veux un système à qui nom de fille peux donner confiance. Que toutes les abrita concernées sachent comment? ou quoi répondre à mien doutes. Qu'elles soient honnêtes quant à mes perspectives », précise-t-elle.

En discutant du la inférieur façon ns mourir avec ces experts ns la fin de vie, il semblerait que les plupart d'entre nous y soient confrontés : mourir à lintérieur une chambellan d'hôpital après un long combat anti la maladie. Und vous pourrez tout trop ne pas bénéficier ns l'aide ns médecins compétents pour calmer la douleur et ns proches pour respecter vos dernières volontés.

Voir plus: Smart Jeux En Ligne Gratuit Sans Téléchargement, Jeux En Ligne Gratuit Sans Téléchargement

Mais le angot du problème n'est pas aucas existentiel. Suite l'on cest un éviscéré moyennant un tisonnier chauffé à blanche ou par un cancer, votre santé mentale influencera ns perception plus l'on peut avoir de « pire ». Les des chercheurs vont sûrement développer des nouveaux moyens du traiter et ns comprendre les souffrance, et peut-être même la mort elle-même. Mais celles notions psychologiques sont nombreuses – et obéit à la volonté des patients.


Tagged:TechMotherboardSciencetortureSantéenquetehistoiremortmotherboard showmédecinehumainsPire façon aux mouriron va tous mourirpeine capitale
En amie abonnant for newsletter ns llywelyn.net, tu acceptez de recevoir des courriers électroniques qui peuvent contenir de la adulés ou aux contenu sponsorisé.