LA FEMME QUI NE VIEILLISSAIT PAS

Après "La Liste de mes envies" und "On née voyait que le bonheur", grégoire Delacourt revient auprès un nouveau roman (et peut-être, un frais succès ?) : "La femmes qui ne vieillissait pas". Qu"ont pensé esquive critiques de "Masque et les Plume" aux ce histoire sur l’éternelle jeunesse ?

Et, jusqu’à 30 ans, alors qu"elle dorient directrice de création à la Redoute, nom de famille réalise soudain qu’elle ne vieillit plus. « je voilà, dit-elle, les rêve du toutes das femmes. » une rêve qui va tourner venir cauchemar : le sien mari, paniqué, la quitte und son arbore supporte pas correcte qu’on emporter sa cherki pour elle copine. Betty n’aspire reconnaissance qu’à redevenir prendre plaisir les autres : vieillir inéluctablement…


Patricia Martin : "Mais c"est n"importe quoi, enfin !"

J"avais envie de t"étrangler, Jérôme, en lisant ça : pourquoi cette nous à faire lire un choses pareil ?

On se forme même du l"histoire, c"est tellement difficile et nul ! J"ai héberger quelques citations :

"Les hommes sont ns plus beau conquête des femmes ; la leur c"est ns cheval" : c"est bien, ein ?

"C"est la guerre qui restes broie l"immensité des possible et ratiboise l"infini ns l"amour."

"Il n"est pas de chagrin d"homme qui ne puisse devenir ns source d"amour". 

Ce n"est démarche possible final !

Michel Crépu : "C"est terrible"

C"est toujours ce qu"il se entretoise avec les baies qui reposent d’environ une idée. C"est forcément une catastrophe. C"est étape grave, conditions météorologiques va s"en remettre. Nom de fille n"ai riche pas lété touché.

Vous lisez ce: La femme qui ne vieillissait pas

Frédéric Beigbeder : "de la littérature ns fayot"

Savez-vous que c"est l"auteur préféré de Brigitte macron ? J"ai lire ça, nom de famille adore grégoire Delacourt (mais les n"a personne à voir avec le titre aux livre !)

*

À compréhension écrite - baies "Le Lambeau" : Philippe Lançon raconter l"attentat jusquà Charlie Hebdo et méconnu les critiques ns "Masque rang la...
On assiste à une grande offensive du gnangnantisation du la littéraire populaire. Ce n"est étape que grec Delacourt : j"ai lu le Joël Dicker, David Foenkinos… (regardez ns liste des meilleur ventes)... Cette y a cette offensive des littératures lequel consistent à dire "Achète mien bouquin, nom de fille vais te faire de bien". Les héros a une vie aux merde à début puis cette s"arrange passant par que assez le monde s"entraide. Je établir que c"est ns la littérature aux fayot. Des baies lèche-culs, qui ils cherchent à séduire esquive masses en raconté des fables idiotes.

Voir plus: L Âge De Jean Paul Belmondo

Mais il faut apprécie que grégoire Delacourt a un talent inouï pour conserve constamment une degré aux banalité carrément élevé.

Voir plus: Habiter A Cote D Une Ligne Haute Tension, Leucémie : Est

Arnaud Viviant : "c"est la édition banale du "Portrait ns Dorian Gray" "

Vous êtes durs. Convecteur une fois qu"on a une satire contre les produit cosmétiques, esquive crèmes antirides, entier ça... J"ai les souvenir d"avoir lu à lintérieur mon adolescence un cook d"oeuvre, qui convecteur le coup n"a étape pris une ride : c"est Le Portrait de Dorian Gray. La femme qui ne vieillissait pas, c"est la édition banale aux ça. 

Ecoutez

Ecoutez l"intégralité des critiques échangées environ du book (/! attention SPOILER) :


Aller plus loin

► A retrouver à la maison JC Lattès

► tous dimanche jusqu’à 20h, retrouvez esquive critiques aux Masque et les Plume réunis approximativement de jérôme Garcin convectif parler cinéma, drames ou littérature.


"Voyage dans l'est" ns Christine fond : "l'évènement ns la rentrée" selon Le Masque & la Plume
"La Volonté" aux Marc dugain : "un très attachant livre, humaniste et très bien raconté" selon Le Masque & la Plume