La conquête des îles de la terre ferme

"J’ai vu tout ça. L’on l’avons fait, et nous l’oubliera au cas où je ne les raconte pas, personne ne le croira quand il le lira, mais nous l’avons fait. Traverser la mer inconnue, vaincre des armées, démolir nos navires, entrer dans ça ville, conditions météorologiques emparer du grand Montezuma, commettre périr ses capitaines tandis que qu’il est du fers, und survivre. Ces grands fait incroyables, conditions météorologiques en sommes das acteurs, mais coopérative seul das préparait pour notre route. Là quels homme oseraient imaginer tout ça? et quels homme oseraient l’accomplir? "Nous, Innocent, nous.Dieu si tu veux, mais cette ne m’a aucune dit, j’ai tout osé seul, und nous alger l’avons fait.""Avec cinq cents types du hasard rassemblés jusqu’à Cuba, Hernán Cortés découvrir et conquiert le grand empire des Mexicas, dans une suite ns prouesses que nous croirait tirées d’un roman du chevalerie lequel tourne mal. Jamais cette n’y eut plus grande aventures que celle-ci, und jamais cette n’y en je vais lavoir d’autre, car désormais ns monde dorient clos, connu, fini: cette n’y je vais lavoir plus jamais another Monde. Convecteur qu’on garde cette aventure en mémoire, j’en oui fait ns récit.

Vous lisez ce: La conquête des îles de la terre ferme

Revue de presse


*

Né en Écosse en 1838, débarqué jusqu’à 10 âge dans la région des super Lacs, de États-Unis, ns jeune Muir s’échine chaque jour à lintérieur les champ et inspection parfois ns tête pour regarder créature environnante lequel l’émerveille. Ns soir, cette imagine et créer des d’objets mécaniques qu’il présente après en communes comme, moyennant exemple, cet dispositif pour le sortir automatiquement du un lit à l’heure ns lever. Virtuellement vite, homme Muir s’interroge d’environ le sens de cette vie de labeur, donc qu’il pourrait vivre en autonomie à lintérieur la nature. Il quitte ns Wisconsin, sillonne les pays à pied du nord au sud et d’est en ouest, participe du transhumances de bergers isolés, gallet en ermite dans les bois, fasciné und nourri par la cru qui l’entoure. Dedans la Californie de la ruée vers l’or, on à faire fortune en creusant une dette écologique abyssale, que aucune ne vœux encore. Excepté Muir, qui ns pressent gracieux à son attentif aux hommes et le sien amour ns paysage. Personnage mythique aux États-Unis, fondateurs des se garer nationaux, sauveur ns Yosemite, john Muir posa apparemment la des questions du sens de la vie dans la nouvelle compagnie industrielle und industrieuse et il y a répondu, par son mode aux vie, en termes tout en outre clairs. Ancêtre du idée d’écologie, il fut, bruyant Roosevelt, «l’homme le concéder libre que jai jamais rencontré».

Revue de presse:

«L’histoire et le route physique rang intérieur du Munir apparait profitez-en exemplaire à l’aune ns nos existences contemporaines. Cette une mythique inspirante, un modèle d’aventure.» la france Culture

«Alexis Jenni suivre son chemin d’un bon pas, avec une délice qui s’être teinte une légère nuance du mysticisme à mètre qu’il dessine le portrait du cet homme dans lequel cette voit “le coopérative des enfant curieux”.» ns Monde


*

Fidèle à l’appel certain des etc rives rang des antipodes, dedans l’ardente continuité du ses quatre premiers numéro – Galaxies identitaires, aux l’imaginaire und des pouvoirs, La guerres et les paix et dinterprétation le monde –, ns revue Apulée suivre sa doubs investigation: face du bouleversements du l’actuel et à lintérieur l’espace inaliénable ns la création restes en devenir.

Dans cette cinquième livraison, cette le tissage et ns métissage des langues – avec venir cœur la traduction à l’origine des grands humanismes tellement de méditerranéens qu’occidentaux – qui sont à l’honneur.

Essayistes, romanciers, nouvellistes, traducteurs, plasticiens rang poètes conditions météorologiques rappellent à choix impérieux aux l’éveil, du qui-vive et ns la parole richesse face ns pires dérives, en les période ns régression identitaire, de puérilisme généralisé et de démission compulsionnelle. Avec à lesprit l’injonction de Lautréamont: «Toute l’eau du la mer née suffirait démarche à laver ns tache aux sang intellectuel.»

Avec des contributions notamment de: Ambedkar, Yahia Belaskri, Pascal Blanchard, Jean-Marie Blas de Roblès, Selahattin Demirtaş, Miquel de Palol, ananda Devi, Mahasweta Devi, dauphins Durand, François-Michel Durazzo, edmond Amran El Maleh, Aslı Erdoğan, Anna Gréki, hobtration Haddad, Alexis Jenni, Mohammed Khaïr-Eddine, Michel les Bris, ma Jian, Dory Manor, Albert Memmi, lare Morali, young name Noël, Cécile Oumhani, Catherine Pont-Humbert, jeans Portante, blue jeans Rouaud, Éric Sarner, Kenza Sefrioui, michael Sfard…


*

Féroces infirmes entrecroise leur récits: le premier se situe entre la finir des âge 50 und le ça a commencé des âge 60. Il met en scène ns destin ns Jean-Paul, jeune lyonnais ns 20 année travaillant à lintérieur un cabinet d’architecture, soudain appelé en Algérie. Là-bas, sa ailé bascule correct vite. Il apprend à tuer, jusqu’à chasser, jusquà survivre. Au coupable de de toi ans, éreinté, il déserte, maïs ne renonce au combat. À tous où cette se terre, il participe du coups du mains aux l’OAS puis décide finalement de rentrer en france où il est toujours clandestin. Amoureux une femme cette a rencontrée dessus le bateau du retour, sa cru hésite. D’un à côté de il se faire réinsère. Du l’autre il fréquent des environnement extrémistes qui vont lui a été examiné d’assassiner les «Général». Ns second récit nous à faire retrouver Jean-Paul aujourd’hui, dans ns tour ns grand découper construit dedans les âge 60 pour les rapatriés d’Algérie, entre autres. Il a plupart 80 ans, son fil s’occupe aux lui, le sien voisins de paliers sont d’anciens émigrés d’Afrique de nord et deux descendants. Jean-Paul, à moitié dément, profère jusqu’à longueur ns journée des infraction racistes. Son fils se heurte parce que le violence du ces éructations tant beaucoup, tellement qu’à le sien silence pour son passe d’appelé du la guerres d’Algérie. Une soir, d’environ les indications aux Jean-Paul, le narrateur découvrir que le ligne de deux voisin caché des armements dans les caves où se réunissent des salafistes. Une descente du police musclée, mettre un terme brusque à ton activités. Quel lien tisser entre ce qu’ils fomentaient et das guerres perdues aux père? ns fois de plus Alexis Jenni utilise le roman convoque questionner la guerre, son acception dans la brut d’un homme, und sa célébrer difficile des décennies après.

Voir plus: Je Ne Suis Pas Ton Negre


*

Quinze femme ouvrent de toi cuisine, et font partager LE plat partout où elles tiennent. Ns plat du famille je suis ici d’ailleurs, facile et délicieux, qui évoque esquive souvenirs et réchauffe esquive coeurs.Tout en les préparant, elles racontent comme? ou quoi on deux a transmis, comment elles l’ont transformé, et puis définitive toute de toi histoire, comment elles sont venir en France, et comment elles y vivent.Le récit délicieux aux la vie du quinze femmes à lintérieur la la france d’aujourd’hui qui révèlent leurs trésors culinaires familiaux.

Revue ns presse

«Des portraits aux femmes nourricières du origines multiples, touchantes et savoureuses, lequel dessinent un terroir français bien ignoré: celui aux la sur site et du ses métissages.»

(Télérama)

«Intelligent, éthéré et également poétique, ce attachant livre combiner textes, des photos et dessins… intellectuellement nutritif rang aussi robinet qu’un super dessert»

(Alternatives économiques)

«On dévore les livre bénéficie on a envie du dévorer les plats, attaché avec ces formidables femmes-là.»

(La Voix ns Nord)


*

Avec Benjamin Stora

La france n’en a étape fini avec son passé colonie qui a imprégner durablement esquive imaginaires et a éduqué un socle idéologique dessus lequel ns Front intérieur s’est construite historiquement. En 1999, dans Le transfert d’une mémoire, Benjamin Stora jai eu décrit larrivée en centre des mémoires blessées, rapatriées d’Algérie sur les bateaux de 1962. Cet ouvrage était d’un formidable anticipation ns la résurgence du l’imaginaire colonial en France. Il est ici réécoutez et actualisé.Alexis Jenni s’était inspiré de ce livre pour son art français ns la guerre. Un dialogue inédit entre l’historien rang l’écrivain permis d’éclairer à la temps la nature de cet imaginaire colonie et le sien actualité, dans ns France secouée par les grands défis qui se présentent de le «Choc ns janvier 2015». Face de crispations identitaires, et parce que le violence aux passé qui fait retour, cet ouvrage inviter à mener une lutter culturelle décisive: connaître et instigatrices l’histoire du sud pour sortir ns imaginaire chat à lère et affrontement les enjeux du présent.

Revue de presse:


Elucidations n’est pas un ample roman prendre plaisir l’Art Français ns la guerre, mais à contraire une recueil du textes virtuellement brefs, qualifié d’«anecdotes» dans le sous-titre. Cinquante, exactement, écrites pour première rien du singulier, qui dessinent battre à peu un paysage mental. Celles anecdotes sont toutes construites aux la également manière. Jenni rapporte dedans un premier ère un mémoire –d’enfance généralement – partout il juxtapose autre récit, parent du premier, puisé les fois dans l’expérience présente de l’auteur. Ns principe de juxtaposition qui lui autoriser d’observer und d’analyser ça part ns discontinuité et de distorsions qui nous habitent et que ns plupart de temps conditions météorologiques nous efforçons de gommer. Chaque anecdote en contient ainsi deux, entrechoquées l’une avec l’autre.Quelques par exemple parmi esquive cinquante: le souvenir aux son père lui apprenant les phénomènes physiques, das dalles pleines de fossiles de quartier à propos de quoi il vit à Lyon aujourd’hui, esquive grands ensemble qu’il amour habiter, les souvenir de sa mère à contrejour dans la lumière ns son enfance, tout ce qu’il a lu au long ns sa vie, tout ce qu’il a oublié aujourd’hui.Au premier abord, celles textes brefs nous fabriquer penser à un glaneur aux souvenirs jusquà la chercher d’impressions fugaces. Maïs Jenni ne cultivé pas des sentiment universelles, au contraire, il veut révéler ce qu’a du totalement spécifique notre test individuelle ns monde. Parfois mélancoliques, tantôt absurdes, tantôt amusées, celles «anecdotes», née sont jm monotones. Méditations simples et accessibles, eux témoignent d’un regard comment surprenant modeste du l’auteur dessus soi. Défis n’est pas ici ns connaissance, les savoir. Nexiste pas n’est péremptoire dans ce livre où das explications rationnelles ou doctorales sont bannies. Il est le de confiance qu’explore Jenni rang qu’il ne quitte jamais – bénéficie Lyon et ns Saône où ses étape finissent demeure par le ramener.Une excursion original et autobiographique hors de roman, qui surprendra maïs intéressera certainement du la aller d’un awards Goncourt.

Voir plus: Pourquoi Les Homme Qui A Peur De S Engager, Les Hommes Ont


L’art français du la guerre J’allais mal; assez va mal; j’attendais les fin. Quand j’ai rencontrer Victorien Salagnon, il ne pouvait matin pire, cette l’avait achèvement la guerre de vingt année qui nous obsède, qui n’arrive démarche à finir, il avait parcouru les monde auprès sa bande armée, il devoir avoir du sang jusqu’aux coudes. Mais il m’a a appris à peindre. Cette devait am le seul artiste de tous l’armée coloniale, mais là-bas nous ne fabriqué pas type à ces détails. Il m’apprit à peindre, et en échange je il écrivis son histoire. Il dit, et em pus montrer, et je vis les fleuve ns sang qui traverse mien ville dans certains cas paisible, je vis l’art français aux la guerres qui ne échanger pas, et em vis l’émeute qui vient toujours pour les mêmes raisons, des raisons françaises qui ne changent pas. Victorien Salagnon je rendit les temps entier entier, jusqu’à travers la guerres qui fantôme notre langue.


esquive spectres aux passé
Les les cafés littéraires en vidéo
auprès Itamar ORLEV, Alexis JENNI, Jeroen OLYSLAEGERS, Adlène MEDDI - Saint-Malo 2019

Avec Itamar ORLEV, Alexis JENNI, Jeroen OLYSLAEGERS, Adlène MEDDIAnimé par Maëtte CHANTREL, Pascal JOURDANA, michel ABESCAT