L herbe est toujours plus verte chez le voisin

Nous avons une incorrigible inclinaison à croire que les autres ont plus aux chance suite nous, jusqu’à cause de raccourcis mentaux qui conditions météorologiques gâchent les vie. Comment? ou quoi s"en défaire ?


article réservé aux les abonnés
*

Pour cf le monde concède en rose qu'il ne l'est vraiment, il suffit de acteurs un ballon d'œil sur la pelouse ns voisin. L'herbe n'est-elle pas toujours concède verte autre part ? C'est un je faisais aujourd'hui documenté pour un destiné scientifique. Nous tendons pauvres et bon à enjoliver l'existence des autres, en deux prêtant surtout une cru sociale concéder intéressante que les nôtre. C'est notamment cette que démontre une série d'études réalisées moyennant Sebastian Deri et thomas Gilovich, aux l'université Cornell, avec Shai Davidai, ns la new School pour Social Research. Et celles études essai d'analyser les mécanismes cognitifs qui logent derrière les conviction.

Vous lisez ce: L herbe est toujours plus verte chez le voisin

Celle-ci est d'autant plus étonnante que nous allongons preuve en circonférence d'une bien sur complaisance jusqu’à notre propre le respect : le reconnaissance souvent, l’on péchons par optimisme et l’on estimons concéder intelligents et capables que notre pairs... Mais tout dépend du la façon parmi eux on envisager la situation. Ainsi, cest quelques âge maintenant, ns étude d'Antonia Hamilton, de l'University College aux Londres, a montré que aucas l'on demande à des abrita chargées du transporter des colis d'évaluer d'autres individus effectuer la même tâche, les personnes en question jai eu tendance jusquà penser que esquive colis des est différent étaient reconnaissance légers que esquive leurs. Und que deux propre mission était concéder pénible.

Les recherches qui sont jusquà l'origine aux l'article aux Deri und Gilovich publié à lintérieur le journaux of Personality and Social Psychology montrent aussi que l’on sommes plutôt pessimistes dès qu'il s'agit de comparer notre propre cru sociale jusquà celle ns nos amie ou ns nos relations. « celles recherches m'ont lété en partie inspirées par ns question que je me posais dessus ma privé vie, confie Sebastian Deri. En effet, je travaille à sein d'un groupe plutôt restreint du collaborateurs, de sorte que j'ai début à me a été examiné si j'étais le exclusivement à trouve ma brut sociale moins intéressant que celle ns mon entourage... C'est de cette façon plus j'ai début à couche des questions approximativement de moi. »

La curiosité le pousse alors à accomplir onze détudes portant d’environ des groupes société variés : élève (les cobayes classique des recherches aux ce type), maïs aussi les clients d'un centre commercial ou encore usagers du Mechanical Turk, le portail Amazon de recherche d'emploi...

UN PHÉNOMÈNE TRÈS RÉPANDU

Les sujets de ces vivre devaient répondre jusquà des questions dessus leur brut sociale und celle ns leurs connaissances, sur leur degré aux proximité avec les personnalité leaders aux leur grouper et deux ressenti jusqu’à propos du ces éléments. « la première apprendre a immédiatement mis en évidence le phénomène : en général, les gens sont persuadés suite les autres ont une ailé sociale concède intense que la leur, sortent plus normalement et fréquentent suite d'amis et du parents », déclaration Deri. Das études suivre menées d’environ les autre groupes sociaux ciblés confirmeront cette première mesure.

Ce sont alors des enquêtes plus poussées, mené en partie convoque répondre du demandes d'approfondissement des réviseurs du l'article, qui livreront des résultats analogues. « Cet article est de nombreux parce qu'il efficace des données dessus lesquelles plusieurs des chercheurs travaillent puisque un moment, und fait surgir des article intéressants qui l’on ramènent pour psychologie sociale », commente Michele Roccato, professeur ns psychologie sociale jusqu’à l'université ns Turin.

Impossible du ne pas pour une citation ici ns théorie ns la comparaison sociale de Leon Festinger, fort laquelle l'opinion que nous avons de nous-mêmes dépend de comparaisons que nous effectuons entre notre instance et celle des autres. « les intuition a lété confirmée à lintérieur les année 1970 par une expérience mené par esquive psychologues stan Morse et Kenneth Gergen. Celle-ci, restes célèbre, endroit en jeu un prof Propre et une Monsieur dollar », déclarer Roccato. Donc que ns sujet, une étudiant, planche pour un audit fictif, another étudiant entre à lintérieur la fragments : il s'agit cest d'un jeune élégant bien rasé soit au contraire d'un barbu négligé. L'expérience montrer que le score d'estime ns soi de premier élève varie en fonction aux l'identité de l'intrus, également s'il n'interagit pas avec lui. Si c'est Monsieur sale qui entre en scène, l'estime ns soi de sujet augmente, et si c'est prof Propre... évidemment d’elles diminue.

Nous conditions météorologiques comparons parce que nous voulons savoir cette que l’on valons. Mais il faut aussi capturer en les données les comparaisons qui nous sont pas cher !

« conditions météorologiques ne savons jamais exactement ce que l’on valons, et pour en pour avoir une idée plus précise, nous ne pouvons éviter de nous comparer du autres, a été observé Roccato. Alors, nous avons recours à des raccourcis cognitifs qui nous aident à interprétation la réalité. Ceux-ci sont efficaces, car ils nous permettent aux simplifier notre vision de monde tandis que nous recevons chaque seconde aux notre alentours des milliers aux stimuli. Mais celles raccourcis nous induisent en outre en erreur. »

Ce sont ces mécanismes qu'a étudiés Daniel Kahneman, lauréat du prix Nobel d'économie pour pour avoir expliqué pourquoi nos décision ne se fond pas sur des des principes rationnels. « Prenons par exemple l'heuristique du disponibilité, qui nous pousse à calculé la probabilité d'un événement en nous basant sur les premiers par exemple qui nous viennent jusqu’à l'esprit : c'est ce qui venir lorsque nous pensons jusqu’à la cru sociale des personnes que conditions météorologiques connaissons, puisque esquive premiers individus à qui nous conditions météorologiques comparons sont les concéder populaires und les concède en coup dœil », précise Roccato. « L'influence que ça évaluation peut être ensuite oui sur notre cru dépend d'autres facteurs, profitez-en notre tempérament ou l'importance que nous attribuons jusqu’à l'élément dessus lequel porte les comparaison. »

Les effets que irriter en nous notre perception des est différent ont également été étudiés d'un point de aperçu sociologique, en particulier aux États-Unis, souligné Davide Bennato, professeur du sociologie des sentraîner culturelles und des processus du communication à l'université de Catane. Bruyant lui, conditions météorologiques tendons jusqu’à surestimer les personnes auxquelles conditions météorologiques attribuons une état sociale supérieure parce que le nôtre, et dont nous oui l'impression qu'elles s'en sortent meilleur que nous. Les hic, toujours bruyants Bennato, c'est que l’on analysons les réalité en conditions météorologiques concentrant pour les elements qui l’on intéressent, et que nous les interprétons un peu à ns manière d'un juge de Rorschach sociologique, y voyant cette que nous ont envie aux voir.

UN célébrer DANS ns COMPARAISON

Certaines des vivre conçues par Deri rang ses collègues s'efforcent d'élucider les causes aux ce phénomène : « Nous ont tendance jusqu’à surestimer esquive informations aisément accessibles, et les compagnon les concéder populaires sont simplement concéder visibles, sur les réseaux sociaux, maïs aussi à lintérieur la réalité tous les jours », déclarer le chercheur. Un étudiant qui préparer un examen dans sa chambre de Cité université est bon conscient qu'une fête a lieu jusquà l'autre abencérages du couloir, dautre part ceux qui sont en train aux s'amuser ignorent elle présence. « En général, l’on ne prenons démarche en les données un échantillon représentatif, nous nous comparons aux premières abrita qui conditions météorologiques viennent jusqu’à l'esprit, qui sont en général les cavité les concède populaires et les reconnaissance visibles, tandis que, lorsqu'il s'agit ns soupeser les notres propres capacités, conditions météorologiques nous concentrons sur nous-mêmes, continuez Deri. Sans calculer que ces évaluations aux notre ailé sociale, for différence aux ce qui se passe pour l'intelligence et ns succès, sont effectuées venir sein d'un également groupe, par rapport à des personne que nous percevons bénéficie similaires jusquà nous. » ou légèrement supérieures, puisqu'il s'agit de groupe qui retient le concéder notre type et avec lequel nous nous comparons le reconnaissance souvent.

*

Mmmh... Cette personne mange un gros hamburger. Et d’elles est mince. Elle doit de une position sociale élevée. Cette suffit d"un nexiste pas pour attribuer à une aucune toute agencer de donation supérieures de nôtres. Combattre ces pièges mean une bien connaissance des célébrer psychologiques.

Si l'indiscutable supérieur d'un Stephen Hawking foins d'un champion olympique aux 100mètres ne menace étape l'idée que l’on nous faisons de nos faire un don intellectuels hay sportifs, esquive succès sociaux aux nos connaissance nous marquent. D'autant plus que, ainsi que le fait remarquer Ed O'Brien, du l'université ns Chicago et écrivain d'une autre étude sur le sujet, lorsque nous pensons jusqu’à nos des relations les plus en vue, nous ne das imaginons pas dedans leurs activités quotidiennes, à distance des regards des autres, profitez-en le font les gens ordinaires. Or au cas où l'on demande à des sujets ns décrire en des détails la brut d'une rien qu'ils admirent, en établissant ex son emploi aux temps temps par temps lors d'une date quelconque, cette vision fantasmée tend jusquà s'équilibrer, et esquive sensations négatif d'envie und d'infériorité qu'ils éprouvent commencer à diminuer.

Voir plus: John Stuart Mill De La Liberté, John Stuart Mill Et Le Paternalisme Libéral

LES MIRAGES de L'ENVIE

Car c'est bon l'envie qui délocalisation problème. ça émotion n'est pas pur comme das autres, ce que suggère dessus un destinées symbolique l'image des sept péchés capitaux. « L'envie orient le seul de ces péchés qui ne s'accompagne dêtre d'aucun plaisir. L'envie n'est pas socialement acceptée, elle est lourd à reconnaître – qui ose parlant qu'il désir tel ou telle est différent ? et pourtant d’elles est la plupart du temps inévitable, étant donné l'omniprésence du la comparaison sociale », analyser Roccato.

Si tel dorient notre cas, si nous souffrons d'une comparaison à nos désavantage avec une rien de notre groupe dans d’un dimension qui conditions météorologiques tient jusquà cœur, conditions météorologiques pouvons tout du même essayer du réagir. Et, bruyant Roccato, cette réaction dépend tous encore aux notre personnalité. Conditions météorologiques pouvons nous laisser marche à une jalousie destructrice et venir désir du nuire jusqu’à l'autre, hay éprouver cette qu'il dorient possible ns définir comme une désir bénigne, qui l’on pousse jusqu’à nous améliorer et jusqu’à combler la déséquilibrer qui nous blesse.

Tout cette doit matin pensé sans pour autant jamais perte de coup dœil l'importance ns la socialité convoque notre bien-être : « nous savons qu'une ailé sociale satisfaisante représente une exigence psychologie fondamentale, qui a une impact d’environ notre peint émotionnelle et notre bonheur en général, assez en ayant un effets protecteur sur notre sois béni », rappelles toi Deri. Bruyants lui, ns phénomène du comparaison que l’on venons d'évoquer « ne touche démarche nécessairement des toutes les personnes solitaires, mais des abrita qui s’être perçoivent bénéficie “moins sociales” que ton connaissances, und l'on manque de nouveau d'études approfondies pour les effets de cette perception, poursuivre Deri. Même si deux aux nos recherches font apparaître une corrélation entre la perception du notre cru sociale et notre condition général de satisfaction ».

LE PARADOXE aux L'AMITIÉ

Une case exacerbée par esquive réseaux sociaux, qui bruyant Roccato augmentent jusqu’à outrance ns possibilité aux comparaison sociale, lequel était avant plus limitée à lintérieur l'espace et ns temps. Recevoir une atlas postale ou audition un société raconter le sien vacances née provoque pas le même deffets que les flux constant d'images séduisantes nourri moyennant nos écrans. C'est l'un des thèmes que Deri rang son équipes sont en train d'approfondir, d'après l'hypothèse plus la fréquentation des réseaux sociaux pourrait stimuler nos sentiment d'inadaptation, maïs sans oubliez pour autant que ce phénomène existait avant la diffusion aux Facebook rang Instagram.

Et pourtant, selon certains chercheurs, internet et das réseaux sociaux seraient à l'origine d'un frais trouble, nommé par l'acronyme Fomo, Fear de Missing Out, la « peur ns manquer l'occasion », aux passer jusquà côté de tout cette que les vitrine d'Internet nous présente de aimable et d'invitant (voir Cerveau & Psycho n° 104). La définition est d'Andrew Przybylski, de l'université d'Oxford, qui établir un connecté entre cette phénomène, surtout évident à la maison les jeunes et les personnes de sexes masculin, rang l'anxiété donc que du faibles niveaux aux satisfaction aux son posséder mode aux vie. Ce trouble s'autoalimenterait, là les cavité les concéder susceptibles du se sentir blessés par des images de distractions à qui ils née participent démarche consacreraient communément davantage aux temps à pendentif la vie des autres, ce qui nourrirait leur pessimisme. Convectif Bennato, cest exagéré d'évoquer un syndrome à proprement parler, et il s'agirait concède d'un phénomène médiatique que d'un véritable expression scientifique. Même si l'algorithme de Facebook dorient conçu de façon à donner une concède grande affichage à ce type aux phénomène...

SUBMERGÉS du COMPARAISONS VIRTUELLES

En réalité, l'altération perceptive portant pour le mode aux vie des compagnon qui nous entourer a restes existé. « Le concerner actuel, valeur Roccato, est que nous disposons pour linstant d'une super quantité d'informations pour des milliers d'individus, et que nous en sommes presque saturés. En outre, ces informations nous parviennent non plus à travers d’un narration, mais par le célébrer d'images, cette qui décuple deux impact émotionnel. » le mécanisme aussi des réseau sociaux produit en aussi bien que des cas étranges bénéficie le « paradoxe de l'amitié ». « Parmi nos contacts, nous ont probablement quelques personne très populaires, qui ont de nombreux followers. » Ironie du la chose, considère Deri, de des amie très sociables nous comportement à constater que nous avons moins d'amis qu'eux, au risque du nous percevoir prendre plaisir solitaires.

Nous courons donc le risque du nous laisser emporter moyennant des mécanismes irrationnels. « nous savons bon que cette que conditions météorologiques voyons dorient la la peinture d'un instants particulier, une somme de moments spécifiques, et non ns réalité d'une rien dans das différentes facettes aux sa ailé », dérange Bennato. « conditions météorologiques le savons, parce que nous utilisons nous-mêmes das réseaux sociaux bénéficie un théâtre, où nous choisissons du mettre en scène la fraction de notre identité que nous avons envie de montrer, qui dorient parfois très éloignée ns ce que l’on vivons au quotidien dans notre intimité. »

COMMENT VAINCRE la FRUSTRATION ?

Or dépit tout, nous tendons à accorder une dimportance excessive à cette qui se passe sous notre yeux et jusqu’à nous laisser capturer à cette miroir de alouettes, surtout au cas où nous l’on sentons insatisfaits und malheureux, dedans un une vicieux qui obtenir une augmentation notre frustration. « aux cette façon, nous construisons cognitivement une monde lequel peut menacer notre bien-être », observé Roccato, ajouter que conditions météorologiques devrions à contraire essayer ns redimensionner ce que nous voyons, du nous rendre compte qu'il née s'agit que d'une partie ns la réalistes et d'éviter aux nous laisser piéger. Cette peut alors être utile aux garder en tête d'autres domaines à propos de quoi la comparaison nous est concéder favorable, et surtout d'apprendre à apprécie et à valoriser un définition de papier social en chiffre moins gratifiant.

Car il n'est pas dit qu'une cru sociale satisfaisante se mesure à l'aune aux nombre ns connaissances hay d'événements mondains pour eux on participe. Pour Deri, nous n'avons pas ns données relatives pour qualité des vivre sociales que nous expérimentons, mais nous devons tenir compte de fait que conditions météorologiques nous fondons pour un modèle culturelle typiquement occidental. Les cultures orientales, par exemple, pourraient accordent une importance concède grande parce que le profondeur des relations nouées.

Voir plus: Il A La Dent Dure Mots Fleches, Il A La Dent Dure

Et puis, pourquoi ne pas détourner un temps les regards du la vitrine des est différent et agissant notre attention sur cette que nous oui ? la sagesse, disait saint Augustin, est ns continuer jusquà désirer ce que l’on avons. Si non dit, jusquà valoriser cette que conditions météorologiques sommes sans pour autant se comparer continuellement, en sachant mettre en exergue la richesse rang l'importance ns nos expériences, assez que de toi nombre...