L Est Républicain Pays De Montbéliard

« Big sleep George » est un bandit ayant sévi du États-Unis à XIXe siècle. Lynché jusquà mort par ns population à la suite d’une tentative d’évasion aux prison, sa costumes a servi for fabrication de chaussures, exposées dedans un musée. Esquive recherches une généalogiste oui permis de découvrir ses origines.


Vous lisez ce: L est républicain pays de montbéliard

par Boris MASSAINI - 05 août 2019 à 05:05 | mis enregistre le 05 honorable 2019 à 07:59 - Temps ns lecture :
*

George Parrot orient né les 20 mars 1834 jusqu’à Montbéliard. Cette a quitté ns France puisque le port ns Havre en 1862, laissant sa femme et son enfant. Das raisons du son début pour l’Amérique sont inconnues : « On peut pense qu’il cette parti de USA en éclaireur convoque y faire arrivées femme rang enfant » estimé Jean-Pierre Bohin, généalogiste accepter retrouvé sa trace. La peinture DR /Wikipedia
*

du États-Unis, notamment jusquà Rawlins à lintérieur l’État du Wyoming, aucune ne à savoir encore l’origine ns George Parrot. Jean-Pierre Bohin, indigène d’Audincourt rang passionné du généalogie, a retrouvé son act de bière aux les archives municipales de Montbéliard. Image ER /Boris MASSAINI
*

Voir plus: Horaires Des Marées Saint Jacut De La Mer, Marée À Saint

La clank Parrot présent une clank nombreuse et connue à Montbéliard, Jean-Pierre Bohin son penché d’environ sa généalogie. Consultant l’acte ns mariage d’un avec certitude « Geroges précurseur Parrot », le fils de big Nose, cette écrit suite son une position George est décédé à Rawlins, ns États-Unis en 1881. Voilà qui a mis ns puce jusquà l’oreille de Franc-Comtois. Photo ER /Boris MASSAINI
esquive recherches de Jean-Pierre Bohin oui permis aux remonter jusqu’à l’acte de accoucher de George Parrot aux archives municipales du Montbéliard, « l’an milliers huit cent trente-quatre, le vingtième ns mars ». D’image ER /Boris MASSAINI/Archives municipales/AM1E21
Jean-Pierre Bohin a également longuement a travaillé à consulter les espace de rangement du port aux New York, pour connaître la cétait une date d’arrivée du Montbéliardais de l’autre côté de l’Atlantique. Bingo, une George Parrot est venir a nouveau York, en provenance de Havre, les 17 avril 1962. Photo DR agitation
john Osborne, médecin américain ayant affirmé la mort aux Georges Parrot, alias gros Nose, et qui a est produit des chaussures auprès sa peau. Élu gouverneur ns Wyoming quelques année après ns mort ns Franc-Comtois, cette portera les fameuses chaussures lors aux son investiture. Image DR /Wikipédia
S’il pas pas d’un immense mythique en dehors ns l’État du Wyoming, big Nose George s’est fait un amortissement aux États-Unis. D’environ internet, des affiche (probablement des reproductions) profitez-en celle-ci datant de 1978, sont de nouveau en vente. Il est promis une récompense de 1000 $ convoque qui capturera George Parrot, tout le monde sait aussi entre le appellations de George Warden et George Manuse. La peinture ER /Capture d’écran Ebay

Chaque lundi, les trésors des archives

Chaque deuxième pendant le mois d’août, l’on vous présenterons ns ou plusieurs contes issues de trésor que se réconcilier les archiver municipales de Montbéliard. L’on attaquons quai aujourd’hui auprès l’incroyable histoire ns George Parrot, une bandit américains à éteindre tragique, né à Montbéliard en mars 1834.

La la semaine prochaine, conditions météorologiques parlerons du jour d’où unsquelette du mammouth géanta parade à Montbéliard convoque le centenaire ns Cuvier, hay encore du l’inauguration aux la billard municipale qui, en 1964, avait vule le maire et le sous-préfet plongée ensemblepour le sien inauguration. Mais étape seulement…


Voir plus: Gaulois 02 La Bataille D Alésia C Est Pas Sorcier, Vercingetorix

John Osborne, le médecin à l’origine des chaussures en cuir

Un Audincourtois a découvert das origines montbéliardaises de George Parrot


Chaque lundi, les trésors des archives

Chaque seconde pendant le mois d’août, l’on vous présenterons une ou plusieurs contes issues de trésor que structure les archiver municipales de Montbéliard. Nous attaquons fort aujourd’hui avec l’incroyable histoire du George Parrot, ns bandit américain à éteindre tragique, né jusquà Montbéliard en mars 1834.

La la semaine prochaine, conditions météorologiques parlerons aux jour d’où un squelette ns mammouth géant a festival à Montbéliard pour le centenaire ns Cuvier, ou encore ns l’inauguration ns la nageur municipale qui, en 1964, aurait vu les maire et ns sous-préfet plongée ensemble pour son inauguration. Mais pas seulement…