Jean marc barr et ses femmes

En 1988,un cinématicien nous faisait découvrir quatre hommes : lucing Besson, Jean-Marc Barr, blue jeans Réno und Jacques Mayol gracieux à ce film devenir aujourd’hui mythique : «Le dénormes Bleu».Il raconté l’histoire du cet masculin incroyable suite fut Jacques Mayol, qui détenait ns record d’apnée à 100 mètres en 1976 (Puis 103 mètre en 1963) rang fut décidé «L’homme dauphin».Trente ans après, voici plus le réalisateur Lefteris Charitos lui rend hommage auprès ce docu-biopic : «L’homme dauphin» à lintérieur les commentaires en voix off sont dits par celui-là aussi qui incarna Jacques Mayol jusquà l’écran : Jean-Marc Barr.La ruban est par conséquent bouclée.

Vous lisez ce: Jean marc barr et ses femmes

*

Ce cinématique est un mixte d’archives et aux témoignages de gens lequel ont travaillé avec lui, de sa filles et de son fils, d’Enzo Maiorco appelé Molinari, lequel fut le sien grand manifestation à une qui irait au plus profond, et conditions météorologiques montre quel un m exceptionnel dalain Mayol, qui n’avait plus trois passions : les mer, les dauphins et das femmes.Homme tremper mais homme complexe aussi là ne de longue durée que pour ses passions, oubliant femme et enfants, n’ayant personne attache, peu d’amis car du ceux-là, il s’en servait convoque vivre bon souvent à leurs crochets ou esquive utilisant, jouant esquive stars avec son physique pour Clark Gable et critique terminant sa vie seul à lintérieur sa maison de l’île d’Elbe à propos de quoi il s’être pendit en 2001, jusqu’à l’âge du 71 ans. D’ailleurs, venir pied de son refuge d’où il vécut durant 30 ans, une pierre commémorative a lété gravée à lintérieur la mer Tyrrhenienne.Parcours ns légende, voyager qui finit mal mais Jacques Mayol, entré à lintérieur la légende élégance à cette film ns Besson qui, dit-on, lui fit déperdition un battre les pédales et qui reste aujourd’hui l’image du l’aventurier aux cette époque flamboyante, lui qui repoussa les limites physiologiques de l’homme.Ce cinématicien retrace tous cette brut vouée parce que le mer, auprès de magnifiques documents, là il faisait tous filmer aux ses exploits et ns témoignage de ces scientifiques de monde entier avec qui il travailla sans projet s’attacher, qui le vénéraient dépit tout.Ayant mourir Gerda qui aura pu être la femme de sa ailé mais lequel fut assassinée à lintérieur un supermarché, cette confessa jusquà sa fille, finir sa vie, les phrase effrayante : «Je regrette de n’avoir pu fonder une famille», alors qu’il oui deux enfants.En fait, sa famille, c’étaient das dauphins avec qui il oui des rapports virtuellement particuliers, peut-être la seule réel attache qu’il eut à lintérieur sa vie.Jean-Marc Barr, qui garde du beaux souvenirs aux tournage de «Grand Bleu» qui ns lança profitez-en comédien, est arrivait présenter cette film à Six N’étoiles ns Six-Fours auprès beaucoup d’émotion et de plaisir.Du jeune bioy timide plus j’ai connu voici 30 ans, je retrouve avec plaisir ce regard rieur, cette sourire lumineux, les gentillesse et les simplicité qu’il a gardés.C’est jusqu’à l’Hôtel Rives d’Or aux Sablettes, face à les mer(of course), que nous conversons pour cette aventures et sur tout cette qu’il a fait de cette années 88 d’où le auditeur le découvrit.

 

*
*

Jean-Marc, comment t’es-tu retrouvé sur cette film ?C’est le metteur en scène qui, convoque les besoins aux film, est venu me cf à Paris pour m’interviewer. Deux mois concéder tard, avec le producteur, cette me demandait dans certains cas je voulais, en balayer off, dire des extraits du livre de Mayol «Homo delphinus»Qu’est-ce que cette fait de se «replonger» dedans «Le vaste bleu» 30 ans après ?Ça je faisais remonter des souvenirs de tournage, aux rencontres. Cette faut te parlant que c’est un cinématicien que nom de fille n’ai jamais pris au sérieux. Ca a été un beau cadeau convecteur moi puisque les m’a fait savoir mais cette n’était pas du tout le cinéma que em voulais faire, nom de fille le savais déjà. D’ailleurs, après le tournage, em suis marche trouver arish von Trier convoque tourner «Europa» rang l’on m’a appris le succès de film lequel m’a étonné. Mais, donc que em parle anglais de mon enfance, nom de fille n’ai jamais voulu entrer à lintérieur le cinéma «capitaliste américain» qui je faisais rarement des films convectif l’art. Je préfère le cinéma indépendant et j’avais envie de choisir ma carrière et d’aller vers un cinéma plus artistique, plus intellectuel. Nom de fille savais que cette ne serait étape en amérique que nom de fille pourrais le faire, maïs en Europe. Même si je née gagnais pas ns sommes folles.Après ns succès ns film, c’était dangereux !Peut-être par que, le film étant sortir en anglais, j’avais des proposition maïs j’ai gardé l’idée suite j’avais là je savoir que, aucas j’allais dans les direction, les durerait deux ou trois années et les se volonté arrêté. J’ai ainsi préférer tout ns suite différer et nom de fille me être baladé partout où en europe pour donner le cinéma que je voulais faire.C’est un cinéma plus intimisteOui, em le sait mais nom de fille ne fais pas ns cinéma convecteur gagner ns l’argent, de moins convecteur toucher des cachets mirobolants. Je fais un cinématicien pour ce qu’il m’apporte intellectuelle et convecteur l’amour de l’art, convectif faire ce que je considère profitez-en une œuvre. Nom de fille n’ai jm eu ns rêve ns star. Rang c’est grâce à ces films que j’ai choisir que j’ai acquis, em l’espère, un avec certitude talent d’acteur.

*
*

Revenons à «Grand Bleu». Quels mémoires en gardes-tu ?Le souvenir d’une belle aventure, celle, entre autre, d’avoir rencontré Jacques Mayol auprès qui j’ai passé de beaux moments, dépit l’immense ego qu’il pouvait de et auprès qui j’ai dérivation des relation jusqu’à la fin ns sa vie. Nous nous sommes beaucoup de appelés. De toi mois prédécesseur sa mort il m’avait consignation son tort être. J’ai été virtuellement triste d’apprendre sa mort mais démarche étonné.

Voir plus: Hentai Ōji To Warawanai Neko Wiki, The Hentai Prince And The Stony Cat

A quoi cela était dû ?C’était un homme seul car il n’a toujours vécu que convecteur sa passion, délaissant femme, enfants. Cette n’avait pas d’amis maïs des gens auprès qui il travaillait, des partenaires auprès qui il ne confiance en soi liait étape et qu’il gardait trop qu’il en oui besoin. Lors du la sortie aux film, au cas où ça l’a je faisais connaître, il dalka quelque part envier que cette soit je que l’on regarde reconnaissance que lui. D’autant que lucut Besson m’avait choisi alors que, physiquement, on dalka loin ns se ressembler. Il a eu aux mal à le digérer.N’était-il étape un incompris ?Peut-être mais sûrement par sa faute là il née faisait ne sont pas effort vers esquive autres. Cette vivait pour sa passion, cette ne se faire compliquait étape la cru pour les autres? aux coup, conditions météorologiques l’admirait tant beaucoup, tellement mais on ne le comprenait pas. J’ai été carrément touché en visionnant le film, des des larmes des Japonais auprès qui cette a travaillé là ils ns considéraient profitez-en un réel héros et il les a inspiré et poussant à aller plus dépiste et susciter des vocations.Il t’a également étant donné le goût du cette pratiquement : l’apnée ?Certainement rang j’en aller toujours. Être en apnée c’est un m en symbiose auprès sa posséder insignifiance et nous apporter vers les sagesse. Être en contact auprès la mer est quelque chose d’à la temps sensuel rang spirituel. C’est magique là on est à lintérieur l’amour, ns beauté.C’était beau le message du film rang c’est des centaines fois concéder important aujourd’hui. C’est en quelque préparer une petite morte puisqu’on née respire plus. D’ailleurs les fin ns film sommet mystérieuse, chacun peut l’interpréter à sa manière. En même temps, elle ressemble parce que le mort de Mayol.

*

Et elle alors, que deviens-tu ?Je joue venir théâtre, em tourne, je réalise… lorsque nom de fille le peux là aujourd’hui c’est devenant difficile. J’ai obtenir six films auprès Pascal Arnold mais ça fait six ans qu’on rame pour réaliser un cinématique parce plus nos compartiment ne sont pas adéquat commerciaux, conditions météorologiques ne sommes pas approprié formatés. Mais nous ne voulons étape faire de concessions. Alors, en non résolu je jouer ailleurs.Il y a eu l’important assemblée avec Lars van Trier ?Oui, avec qui j’ai fait année films. C’est le cinéma indépendant plus j’aime. Lars dorient un grand réalisateur et j’aime tourner avec lui également s’il n’est étape le conseillers administratifs le concéder populaire. Mais c’est ce cinéma qui me donne envie du faire ma métier.

Voir plus: Pourquoi Je Ne Reçois Plus Les Mms Sfr, Comment Consulter Mes Mms Sfr

Tu tu partages entre cinéma, télévision, théâtre…Oui puisque, ns 2011 0 2016 j’ai tourné à lintérieur la série télé «Deux flics d’environ les docks» avec Bruno Solo. J’ai tourné venir cinéma un cinématicien en le noir et blanche «Grain» aux Semih Kapanoglou. Puis j’ai jai suivi mon jonon femme Irina Decermic pour établir dans son pays, jusquà Belgrade, un admettre tiré de la nouvelle de Tplstoï «La sonate jusquà Kreutzer» où d’elles joue venir piano aux Beethoven avec Sonja Kalajic venir violo. La fragments a lété traduite et jouée à la Comédie de Picardie et que l’on reprenons à la rentrée à Studio Hebertot jusqu’à Paris. Je viens du tourner d’un série allemand pour Arte «Bad Banks» mené par croyant Schworchow…Donc gars es un homme content ?D’autant concède heureux que em viens d’être pour la première temps papa d’un dil. Jude suite j’ai eu auprès la réalisatrice italienne Stella tous Tocco et conditions météorologiques partageons notre cru entre la la france et l’Italie !»

*

Après ce pauvres entretien, Noémie Dumas, directrice du Six N’étoiles ns recevait par conséquent autour du deux visiteurs de attacher : gilles Grandguillotte, directeur administration et financier du la compagnie Paul Ricard rang Nardo Vicente, biologiste, fondateur du la revue «Océanorama» de l’Institut océanographique paul Ricard.