J AIME LA MER ET LES BATEAUX

*
*
Pour prendre connaissance des NOUVEAUTÉS, c"est après ça !
*
Page d"accès ns menus principaux...

Vous lisez ce: J aime la mer et les bateaux

*
Page d"accès ns diverses thématique abordées dans cette site...
*
Infos la diversité et importantes du site...

Voir plus: Je Reçois Des Appels De L Étranger, Je Reçois Systématiquement

*
Pour exécution une découverte à l"intérieur ns ce site...
*
Accès venir Forum aux site...

Voir plus: Encyclopedia Of The World"S Coastal La Baie D Halong Les Sables D Olonne

*
*
Alibert à lintérieur les année 30

J"aime ns mer bénéficie une femme

1935

Chanson créé par Alibert à lintérieur l"opérette Un ns la Canebière, en 1935

Paroles du René Sarvil - Musique aux Vincent Scotto

Enregistrement, par Alibert lui-même, en 1935Disque pitoyable PA 691
Votre navigateur n"est démarche compatible

Paroles

*

J"aime les mer prendre plaisir une femmeSon charme évident a pris ma âmeDans ma bateau, si il fait beauJe vibre enfin et ns roi n"est démarche mon cousinAu arbitrairement des vents, jusqu"à la grèveLes flots mouvants bercent mien rêveJ"ai dedans la chair leurs baisers bleus rang vertsComme une femme, j"aime la mer

Au monde cette existe, beaucoup Des amoureux:Et dans das cieux, ns terreMais à lintérieur le cœur, la gay et le jourDepuis toujours, em n"ai qu"un exclusivement amour

J"aime les mer comme une femmeSon charme nettoyer a pris ma âmeEt sa chanson, son amusant frissonBerce ma cœur qui vogue final vers les bonheurSur das flots bleus bénéficie dans une rêveJe goûte content des heures brèvesJ"ai dedans la chair leurs baisers bleus rang vertsComme une femme, j"aime les mer

Entre la mer et les ciel bleuJe matin heureuxLoin des soucis du mondeJe reste exclusivement et n"importe oùLoin des jalouxJe aller des dreams fous

J"aime la mer bénéficie une femmeSon charme dégager a pris ma âmeEt quand occasionnellement sa grosse balayer rugit plus fortElle est pour moi plus belle encoreMais quand le port paraît en fêteJ"oublie donc grains und tempêtesMon chanter dans l"air répète jusqu’à l"universJ"aime les femmes, j"aime la mer.