Il faut que le poète victor hugo

Tu passes le bac du français ? CLIQUE après ça et deviens membre ns llywelyn.net ! gars accéderas gratuit à tous le contenu aux site et jusquà mes le meilleur astuces en vidéo.

Vous lisez ce: Il faut que le poète victor hugo


*
Voici ns commentaire ns poème « Fonction de poète » du Victor Hugo.

Fonction de poète : introduction

«Fonction de Poète» orient un ville extrait du recueil les Rayons et les Ombres (1840) à lintérieur lequel Victor Hugo, chef aux file de romantisme, déclaration quel est, fort lui, le rôle du poète et ns la poésie.

Dans «Fonction de Poète», premier poème du ce recueil, gagnant Hugo destructeur les thèmes de l’engagement politiques du poème et du son rôle de guide éclairé.

L’extrait étudié correspond de trois dernier strophes, jusqu’à partir ns « Peuples ! Ecoutez » . Clique ici convoque lire l’extrait étudié.

Questions possibles jusquà l’oral :

♦ je vous demande pardon fonctions aux poète peut-on évident dans cette texte ?♦ En quoi ce poème correspond-il jusqu’à l’esthétique lyrique ?♦ quoi sont les liens qu’entretient ns poète avec le divin ?♦ quels rapports le poète entretient-il avec la tradition ?

Annonce aux plan :

Dans cette extrait ns «Fonction aux Poète», Victor hugo. Présente les poète prendre plaisir un visionnaire (I) capable du guider le peuple (II), maïs aussi comme un intermédiaire divin entre Dieu et les hommes (III).

I- les poète : une visionnaire

A- le poète s’affranchit des contraintes classiques

Par certaines aspects, le poème « fonction de poète » sommet fidèle aux règles du la poésie classique.

On établir par exemple une alternance de rimes féminines et masculines : «Poète / complète, sac/ éclai» foins «éclos / flots, femme / âme».

Il à faire également alterner rimes croisées, plates und embrassées. Les variété de rimes souligne sa virtuosité.

Cependant, victor Hugo, qui est avec Lamartine l’un des chef de file ns romantisme, prend certaines distances auprès les contraintes classiques.

Le poème est ainsi composé aux dizains du vers octosyllabiques (vers ns huit syllabes). L’octosyllabe est joli utilisé en poésie autoritaire pour das genres légers und comiques.

Il a même recours à de nombreux enjambements qui créer une disharmonie entre la syntaxe et les métrique :♦ «Lui seul distinguable en leurs flancs sombres / les germe qui n’est démarche éclos» hay «Il rayonne! cette jette sa feu / Sur l’éternelle vérité♦ « toute idée, humaine foins divine / qui prend le passé convoque racine.

Ces enjambements atténuent hay suppriment la pause en fin ns vers und renouent donc avec ns fluidité de la parole reconnaissance naturelle.

Le poème utilise également des topoï (des motifs) propres à l’esthétique lyrique :

♦ La nature : ns poète dorient représenté bénéficie un connecté entre l’homme et ns nature;♦ les poète prendre plaisir paria, qui vit individuel du sommet des hommes;♦ L’expression des ressentir : ns poète exprime son émotion;♦ le mysticisme.

Ces topoï structure les fondements ns la poésie romantique und s’opposent aux topoï aux la poésie autoritaire (la mythologie notamment).

B- les poète permet d’un évolution de la douane vers les modernité

Pour victor Hugo, ns poète, assez en aller chercher conscience ns poids de la tradition, propose aux nouvelles formes d’expressions tournées vers les modernité.

Il a connaissance aux passé, maïs se tourne résolument vers l’avenir. Cette idée dorient mise en valeur à lintérieur le poème moyennant plusieurs procédés.

La métaphore : «Marche, courbé à lintérieur vos ruines», montre le poète profitez-en un masculin qui aller dans das ruines . Le terme «ruines» évoque quelque chose qui n’a plus d’utilité et pour quoi cette faut reconstruire. Ces ruines sont en fait esquive règles propres for poésie classique.

Cette métaphore orient immédiatement piste par d’une anadiplose (reprise ns dernier viens du d’une proposition venir début de la proposition lequel suit) qui confirme ça idée : «Ramassant ns tradition./ de la tradition féconde». Les reprise du mot tradition son importance à lintérieur la création poétique.

Néanmoins, ns vision aux Victor hugo reste virtuellement positive.

En effet, les reprise aux terme « tradition » associé à l’adjectif (« tradition féconde») souligner que ns poète s’appuie sur les tradition poétique convectif se haut vers plus du modernité.

Ainsi, cette n’y a pas un rejet total, ou d’un rupture épicé avec la tradition, mais bon une évolution nécessaire, rendue faisabilité par le poète.

C- ns poète dorient tourné vers les futur

Victor Hugo respectable le poète comme un visionnaire, capable aux voir le futures lorsque les hommes demeurent figés à lintérieur le coupler ou les passé.

Le poète possède donc une vision particulière : «Lui seul distingue ». Les verbe « distinguer » dorient à prendre ici dans ses deux acceptions :♦ différencier par esquive sens : les poète voit.♦ distinguer par l’esprit : ns poète comprend («perçant les ombres» ) und analyse le futures («Le cuttack qui n’est étape éclos» ).

Le poète est ainsi le témoin privilégié aux son temps. Il est conscient de la exécutif (culturelle, politique…) que prend l’humanité, et souhaiter transmettre ses connaissances par ns poésie.

Le poème devient par conséquent le lien entre le présent et le futur.

On peut faire des réserves des termes qui appartiennent au champ lexical aux temps : «temps futurs», «ruines», «passé», «avenir.»

Le chiasme : «Qui prend les passé pour racine / A pour feuillage l’avenir», associer à les métaphore de l’arbre solidement frontière au arriver (« racine » ) mais qui regarde l’avenir (« feuillage » ), insiste sur les fonction ns poète comme lien entre le passé rang l’avenir.

Par sa vision et son analyse de ce qui peut faire se passer, ns poète visionnaire se faire doit aux guider les hommes.

II- le poète : ns guide

A- les poète instruit les hommes

« Fonction de poète » est un poème didactique : il vise à instruire les hommes.

Plusieurs elements soulignent cette fonction didactique.

Tout d’abord, les poète s’adresse direct aux hommes, réclamant deux attention : «Peuples ! audible le Poète».

Voir plus: La Jeune Fille De L Eau Bande Annonce Vf 2006 Hd, La Jeune Fille De L'Eau Bande

Les articles possessifs aux la deuxième rien soulignent l’adresse direct : «Votre nuit», «vos ruines».

L’apostrophe faite de hommes connecté avec à l’impératif («écoutez») donne du l’emphase au discours.

Les nombreuses phrases exclamatives révèlent l’engagement aux poète.

B- ns poète dorient seul contre tous

Parce que ns poète orient un guide, cette aussi un matin seul, différent rang considéré comme un paria moyennant le genre humain.

L’idée aux la solitude est donc omniprésente à lintérieur « fonction aux poète ».

On relève tous d’abord une opposition constante entré le singulier qui caractéristique le poème et le pluriel qui représente les reste des hommes. ça opposition se lit dès les premier vers : «Peuples ! audible le Poète !».

L’anaphore : «Lui seul» rang la de construction emphatique «C’est il qui» insiste encore pour la solitude du poète maïs aussi dessus l’importance aux son rôle : c’est jusqu’à lui qu’incombe ns devoir de guider les humains.

Ce rôle dorient d’autant concède difficile que les poète dorient considéré profitez-en un paria par la société : «malgré les épines / l’envie et les dérision / Marche, courbé». Cette accumulation met en évidence esquive trois types du réactions dautre part fait affronter le poète :

♦ celles qui le critiquent et lequel sont représentés par les métaphore : «les épines».♦ celles qui éprouvent aux la jalousie à son égard (« envie » ).♦ celles qui se faire moquent (« dérision » ). On note que ns diérèse oblige jusquà prononcer ns terme « dérision » en 4 syllabes (dé-ri-si-on) rang non3 (dé-ri-sion), production entendre das ricanements dont le poète orient victime.

C- les parole ns poète est universelle

Cependant, gagnant Hugo restes optimiste. Aussi «courbé»  le poète continue à marcher. Elle parole dorient universelle : d’elles touche tous et tous.

C’est cette qu’exprime esquive termes antithétiques rapprochés grâce à une conjonction de coordination à valeur additionnelle : «Ville et désert, persienne et chaumières ».

L’utilisation emphatique de la conjonction « et »(«Et les plaines et esquive hauteurs» ) et aux pronom indéfini nominal : «A tous» renforce les idée d’universalité.

La la nature même de poète orient globalisante puisqu’elle balade la notion aux genre : «Homme, il est accotements comme une femme». Les comparaison qui place deux termes opposés venir début et pour fin ns vers présente ns poète bénéficie un être différent, peut être d’abolir das frontière ns temps maïs aussi de genre.

III- les poète : une prophète

Le rôle aux guide et de visionnaire de poète prend une dimension mystique dans cette poème. Ns poète devient un prophète, une intermédiaire entré Dieu et les hommes.

A- ombres et Lumières

On observe dedans « Fonction aux poète » ns opposition entre l’ombre et ns lumière.

Le début ns poème commence à lintérieur l’ombre : «Dans votre nuit, sans lui complète»  et se termine à lintérieur la lumière : «D’une merveilleux clarté. / cette inonde de sa lumière»

Cette antithèse renvoie au titre ns recueil (Les rayons et das ombres), et faisaient référence du réalités opposés que ns poète espérer lier.

Aussi, das ombres et esquive lumières désignent à la fois l’opposition entré :

Ignorance rang savoir♦ Mensonge et vérité.♦ passe et avenir.

B- Omniprésence ns la nature

Dans l’esthétique romantique, la la nature est une thème essentiel. C’est d’ailleurs communément la contemplation du la nature qui constitue la source de créativité du poème romantique.

Dans «Fonction ns Poète», cette topos aux la nature n’est démarche lié jusquà l’idée aux la contemplation, mais fait partie intégrante aux l’identité du poète.

On relève assez d’abord ns champ lexical de la la nature : «forêts», «flots »,«germe», «éclos», «épines», «racine», «feuillage», «désert», «plaines», «hauteurs», «étoile». La nature est omniprésente.

La créativité du poète dorient quant à nom de famille métaphoriquement comparée à un arbre (« Toute idée, humaine ou divine,/ Qui prend les passé convectif racine,/ A pour feuillage l’avenir » )

La double comparaison («Comme ns forêt et comme du flots» ) érige le poète prendre plaisir un égal aux la la nature dans les rapports qu’il entretient avec Dieu : « Dieu parle jusqu’à voix meugler à son âme /Comme ns forêts rang comme de flots » .

C- Un poème empreint de mysticisme

En présentant les poète prendre plaisir l’intermédiaire entre Dieu et esquive hommes, Victor hugo donne une dimension mystique jusqu’à son poème.

Le champ lexical ns divin orient omniprésent : «Sacré», «âme», «bénir», «divine», «éternelle», «Dieu», «pasteurs».

Interlocuteur privilégié de coopérative («Dieu parle à voix meugler à le sien âme» ), maïs également  messager («Il fait resplendir pour l’âme» ), le poète front la beauté à commun des mortels.

Il orient comparé au Christ, jusqu’à travers ns métaphore des épines (« malgré das épines« ). « Les épines » faire en deffets référence for couronne d’épines posée dessus la tête du Christ antériorité sa crucifixion.

La poème devient donc métaphoriquement l’étoile de berger, censée guider les rois mages jusqu’à Jésus, das hommes vers les divin : «La poésie est l’étoile / qui mène a dieu rois et pasteurs !».

Ces deux final vers révéler la fonction primordiale ns poète selon Victor dhugo : mener les hommes parce que le beauté et à sacré.

Fonction aux poète, Victor étreignant : conclusion

Le poète, en tant suite visionnaire, a convoque rôle aux guider das hommes. Il fait le lien entre les tradition et ns modernité, ns passé et l’avenir. Seul, alors un prophète, il communique avec Dieu et je faisais passer ns hommes un un message universel.

Voir plus: Bac 2014 : « J Ai Triché Au Bac Et Je Me Suis Fait Prendre, Tricherie Au Bac, Qu'Est

Au XIXème siècle, d’autres poètes exposent à lintérieur leurs textes le rôle qu’ils ont jusquà jouer auprès des hommes. Par exemple, Rimbaud confiance en soi représente bénéficie « un voyant ». Baudelaire, dans « L’albatros » , donne aux poète l’image d’un un m à part, exclusivement et incompris aux commun des mortels, und s’affirme dans « Correspondances » bénéficie un intermédiaire entre le saint et das hommes.

Tu étudies « Fonction du poète » de Victor hugo ? Regarde aussi :

♦ das fonctions ns la poésie (vidéo)♦ das Contemplations, Victor dhugo ♦ Souvenir ns la nuit du 4 (analyse)♦ L’enfant, Victor hugo : commentaire♦ Ruy Blas : résumé♦ Le dernier jour d’un condamné, chapitre 1 (commentaire)♦ Claude Gueux : résumé♦ Discours sur la misère, Victor hugo. (commentaire)♦ Soleils couchants, Victor hugo (commentaire)