Il Était Une Fois Dans L Est

Dans ns petite ville ns Troubtchëvsk, dans le sud-ouest aux la Russie, Egor, camionneur tranquille, et Anna, tricoteuse douée, sont voisins. Et elle sont même amants. Lorsque deux histoire aux cœur orient découverte, ils doivent commettre des choix. Alors qu’Anna étiqueté mari rang fille, Egor orient tiraillé jusqu’à l’idée d’abandonner sa famille.


Vous lisez ce: Il était une fois dans l est

*

Voir plus: Juste La Fin Du Monde Netflix, It'S Only The End Of The World (2016)

*

Voir plus: La Grée Des Landes Éco-Hôtel Spa Yves Rocher La Gacilly, La Gree Des Landes Eco

À Troubtchëvsk, dans esquive rues des Komsomols (Jeunesses communistes), règne le calmer serein des campagnes endormies. Au chant aux coq, les soleil se lève lent au-dessus d’un hameau ns maisons surannées. Seuls das véhicules témoigner d’une certaine modernité. Alors le super camion d’Egor, d’où sont inscrites les lettres MAN sur la calandre.

Or, cet homme orient adultère. Cet homme, qui embrasse sa femmes venant lui transporter son goûter antériorité de grimper derrière le volant ns son mastodonte, s’en va embarquer Anna qui l’attend, à bord ns la route, pour sortie ns la ville. Sa voisine va céder ses tricots jusquà Moscou où d’elles se rend insigne en autobus.

Tamara, femme d’Egar, rang Iouri, mari d’Anna, ne se savent démarche cocus. Jusqu’au jour, bien sûr, où tout bascule.


La cru s’écoule ainsi à Troubtchëvsk. D’elles est lente, prévisible, répétitive, mais de nouveau douce et en outre émaillée du quelques espoirs d’un futur meilleur. La colère, qui marquera la découverte du couple adultérin, entreprendre vite à désir fantasmé suite les truc puissent s’arranger. Comme aucas on ne voulait pas bousculent la silence ambiante.

C’est pourtant une histoire du déchirements. Mais nom de famille est tissée d’une douceur, ns mélancolie, une langueur qui l’on prend et nous berce. Das paroles sont mesurées. Chaque scène, chaque cadrage est soigné. Venir cœur du l’histoire, Anna est lumineuse et accalmie d’une beau assurance, donc que les autre personnages sont concéder tristes, reconnaissance silencieux.

Lorsqu’Anna rang Egor louent une maison au personnage d’Evdokia, le film bascule pratiquement à lintérieur le documentaire. Jean babouchka sortie tout aboutissant de l’ère soviétique, Evdokia se trouve en porte-à-faux avec je connais les autres personnages. Mais d’elles est habitée ns authenticité magique.

Parlant aux l’ère soviétique, le film est truffé aux références à ça période. Il y a Iouri, dans son champ, tenant ns faux bon haut. Il y a d’un fête au village avec une table remplie aux pommes ns terre. Cette y a ces anciens militaires bardés du décorations qui ont combattu les Allemands. Loin dedans l’air, nous entend das premières mesures de la célèbre chanson Casatchok. Et bon sûr, entier se passe dans cette boulevard des Komsomols.

Tant dans sa endroits en scène que dans l’évolution de ses personnages, ce film magnifique n’est étape sans nous évoque Honeyland aux Tamara Kotevska.

Par ailleurs, comme le cinématicien homonyme andré Brassard (compétition officielle, 1974), Il était une fois à lintérieur l’Est a lété présenté jusqu’à Cannes, dedans la partie Un avec certitude regard, en 2019. Avec raison ! ça œuvre est inoubliable.