HISTOIRE DE CUL ENTRE FRERE ET SOEUR

Le jour où je être rentré ns l’université l’été dernier, la première page qui m’a frappé, c’est à quel mission mon devoir frère, Robbie, jai eu changé en une an. Ns puberté avait fait ses dernier merveilles pour lui. Même dans certains cas j’avais trois année de plus, cette me dépassait du près d’un mètre. Le sien épaules s’étaient élargies und sa coffre s’était épaissie, maïs il aurait gardé un côté enfantin qui ns rendait toujours adorable und précieux.

Vous lisez ce: Histoire de cul entre frere et soeur

Mieux encore, le gamin s’est extasié jusqu’à mon retour. Il n’a cessé de dire comment je il manquais et combien de mon retour à la maison l’avait sortir heureux. Cette a promis plus ses comportements de petit frère étaient derrière lui, cette qui m’a je faisais rire, et il m’a même hésiter un dil journal en cuir pour écrire, ce qui était assez inattendu rang gentil. Em dois avoue que j’étais complète sous le charme.

La dabord semaine, nous ont fait beaucoup de choses en famille avec maman rang papa, nous nous sommes rendus à chalet und nous avons passé certains jours avec les grands-parents. Les plupart de ce ère a lété passé jusqu’à rire avec mon petit frère dans ns conversation sans pour autant fin.

C’était dêtre étrange. L’on n’avions jm été aussi proches. Nous ont passé ns moitié aux notre vie articulations à nous énerver l’un l’autre – les querelle de aménagements entre angleterre et soeur. Maintenant, cette toutes ces années d’exaspération mutuelle, nous ont pris le temps d’apprendre jusqu’à nous à savoir pour aux bon. J’ai lété surpris aux constater plus nous avions pratiquement esquive mêmes goût en matière de groupes de musique et de films, que conditions météorologiques étions je connais deux des geeks aux l’Internet, que nous aimions en train de lire et que nous avions du nombreux la baie préférés en commun. L’ancien casse-pieds prétentieux s’était converti en un belles super cool et intéressant. J’étais parce que le fois confus et ravi.

La semaine suivante, Robbie et moi oui pu passer encore plus de temps ensemble. Maman et père sont retournés au action et conditions météorologiques ont laissés jusquà nos pas clair projets. On est souvent hallates au cinéma, et on a traîné venir café pour les disséquer après. Nous avons passé beaucoup de temps venir magasin de bandes dessinées, et il a rougi en moi racontant plus tard comment alger ses amie nerds des biens totalement envie d’avoir une soeur aussi “totalement sexy”.

Pour des raisons suite je comprendre mieux maintenant, ce commentaire désinfox m’a traversé profitez-en une projecteur électrique. Robbie rang moi avions déjà flirté facile et innocemment ici et là, maïs dans ce cas, j’ai apparemment senti que esquive mots étaient de lui et non de ses copains intellos. Il m’est apparu, clair profitez-en le jour, plus mon petit frère oui le béguin convoque moi.

Je comprenais esquive lois de tabou : esquive frères n’étaient pas prétendument complimenter leurs formidable sœurs ns cette manière, mais cette a fait ce petit effort sournois pour contourner la règle. Nom de fille l’ai adoré pour cet effort, et je me suis sentie un battre en pâmoison.

Cela m’a obligé jusqu’à penser au temps suite nous avions passé ensemble, rang j’ai soudain comprendre que Robbie était devenu, d’une bien sur manière, une agencer de petit ami d’été. Cette idée née m’a étape dégoûtée les moins aux monde. En fait, dès que l’idée m’est venue, j’ai senti ma fanny palpiter et devenir liquide et chaude.

Quelque chapitre a cliqué en moi. J’ai maniable pris ma décidé à cette moment-là : J’allais en quittant mon petit angleterre me baiser s’il le voulait. J’ai en outre pensé suite j’allais essayer du l’encourager.

Ce soir-là, Robbie est sorti avec ses amie intellos. J’ai traîné avec eux convecteur regarder un peu la télé, puis em suis monté dedans ma chambellan pour surfer pour le web. J’ai trouve sur sexstoriespost.com, rang j’ai été agréablement surpris aux voir suite les contes d’inceste étaient approprié populaires. Cette y oui des centaines d’histoires chaudes aux frères et sœurs. Ma fente est devenue humide et excitée à fur et à mesure que je commençais jusqu’à lire. J’ai à faire passer ma effronté par-dessus mes chevilles et l’ai poison de côté. Pendant les deux heures qui ont suivi, j’ai parcouru des histoire d’inceste entier en tripotant mon trou humide.

Plus tard, j’ai entendu Robbie entrer, maïs il était tard. À vérité dire, actuellement que j’avais décidé aux le séduire, je commençais jusquà me sentir un battre nerveuse. Nom de fille me matin rendu compte que nom de fille n’avais étape vraiment réfléchi jusqu’à mon destiné diabolique, donc je n’ai personne fait pendant que Robbie fermait ns porte du sa chambre.

Après une dizaine du minutes, il est brusque apparu sur Skype. Em me demandais dans certains cas je devais lui donne un un message quand cette m’a faisaient signe d’environ l’écran.

Frère : toujours debout ?

Soeur : ouais

Frère : Qu’est-ce que tu as fait ça nuit ?

Soeur : oh, j’ai juste traîné avec les parents, puis j’ai lu ns porno d’environ le rapporter !

Frère : lol, les a l’air plus amusant que mien soirée.

Soeur : ton partie de D&D était d’un corvée ?

Frère : ha, totalement. Fête de la saucisse.

Soeur : lol. Pas ns saucisse ici. Les gars veux arrivants traîner dedans ma chambellan un moment ?

Mon petit grande bretagne n’a même démarche répondu. Surtout immédiatement, j’ai entendu un léger coup à ma porte. Bénéficie ma hanche commençait jusquà bourdonner aux désir incestueux, j’ai répondu.

La crispation entre nous était évidente. Les des choses sont devenues brusquement bizarres rang gênantes, comme au cas où nous connaissions alger les de toi mes intentions. Conditions météorologiques étions maladroits, rougissants et gloussants. Em lui ai demandé d’entrer rang j’ai barre la porte. Cette s’est asseoir sur ma fauteuil d’ordinateur und moi pour le bord ns mon lit. Nous avons rougi rang n’avons personne dit dans quelques instants.

Robbie a baissé das yeux rang a regardé ma effronté sur ns sol. J’en ai ri nerveusement : “Ha, nom de fille la portais avant de commencer à en train de lire des contes cochonnes”.

Il a gloussé, puis a dégluti bruyamment.

J’ai décision que aucas je devais séduisant mon petit frère, il n’y je vais lavoir pas du meilleure occasion que maintenant. J’ai ravalé ma peur et je me matin lancée.

Je moi suis allonger sur mien lit, retraite ma jupe remonter pour ma cuisse. J’ai mordillé mon devoir doigt aux manière séduisante, rang j’ai parlez à mon frère que la dernière histoire que j’avais lue dalka toujours pour mon navigateur s’il dalain curieux. Il s’agissait d’une partie aux jambes en l’air particulièrement torride entre un petit frère et d’un petite sœur, et em me suis appelé que sa réponses serait un amende indicateur convectif savoir dans certains cas mon terrain était voué à l’échec.

Il s’est filmé vers l’écran rang a lu. Il n’a étape fallu longtemps pour pour avoir ma réponse, und c’était le meilleur résultat faisabilité que em pouvais imaginer.

“J’adore ça histoire”, a-t-il dit. “Elle orient déjà à lintérieur ma circonscriptions sur mon lecteur porno.”

Je devais rire. “Vraiment ? les gars l’as lire ?”

Il a rougi légèrement, et a hoché la tête.

Nous l’on sommes voir dans das yeux du l’autre côté aux la pièce. Nom de fille lui ai souri aux manière séduisante, puis j’ai tapoté le un lit à côté ns moi.

Mon petit grande bretagne s’est illuminé. Son aspect était cramoisi, maïs son sourire était large rang évident. Il a du sentir que sa grande sœur allait coucher avec lui. Cette s’est déplacé d’environ le dabed à côté de moi, son des pantalons gonflant auprès une érection évidente. Ma hanche a jailli à les vue, und j’ai su que ma petit britain serait jusqu’à moi.

J’ai pendre ma fémur nue pour la sienne. Em savais qu’il avait aujourdhui une aperçu claire aux la chatte humide et lisse sous mien jupe courte.

Voir plus: Haut De Cuisse De Poulet Au Four Avec Pomme De Terre Au Four

“Tu moi trouves jolie, Robbie ?”

Il a hoché la tête, “Dieu oui. Gars es riche magnifique Lexi.”

“Est-ce que… est-ce que gars penses parfois jusqu’à moi quand tu lis ces histoires cochonnes à lintérieur ta collection ?”

Il m’a regardé carrément dans das yeux rang a parlez sans une destruction ou ns bégaiement, “A tous fois, soeurette”.

Il n’y a dérivation qu’une pause du deux battements avant que nom de fille ne m’approche convectif embrasser mon dil frère. Nos lèvres se sont rencontré fermement, sans pour autant honte. J’ai ouvert ma bouche et sa lame s’est glissée d’environ la mienne dans ns caresse amoureuse. Aujourdhui libérés, notre responsabilité est brusques monté d’un cran et l’on nous sommes emmêlés à lintérieur un nœud ns membres et de passion. Nos lèvres ont dansé articulations et nous ont respiré l’haleine chaude du l’autre. L’on nous sommes embrassés pendant un longue moment, savourant notre responsabilité interdit.

J’ai interrompu notre baiser adéquat longtemps convectif enlever mon haut. J’ai dégrafé ma soutien-gorge, et ma seins oui rebondi librement. Ma petit grande bretagne a souri d’approbation et les a attaqués auprès sa langue. Cette a pincé und taquiné mon téton droit, ns sentant durcir en réponse. Il l’a inhalé entre ses lèvres et l’a phat doucement auprès sa langue contraire ses dents. J’ai gémi ma approbation.

Il m’a allongée et a défait la fermeture éclair de ma jupe en jean. Cette l’a je faisais passer par-dessus mes longues jambes und j’étais aujourdhui à poil antérieur à mon frère. Cette a répliqué sa chemise, et em me suis poison sur lui, en chevauchant le sien hanches. Je me être penchée et em l’ai embrassé, puis j’ai offert mes seins jusqu’à sa bouche. Il les a dur l’un contre l’autre, und a léché constant un téton, alors l’autre.

Je l’ai promouvoir vers le bas et lui ont demandé avec un sourire malicieux, “Alors devoir frère, dis-moi… as-tu déjà baisé une fille avant ?”

Robbie m’a souri : “En fait, ma chères grande sœur, tu auras l’honneur d’être mien première !”.

J’ai de nouveau mis mien langue à lintérieur sa bouche, alors j’ai qui a soufflé dans son loreille : “Savoir que je vais te dépuceler me je faisais mouiller mien chatte”.

J’ai quitté ses autrice et j’ai passé ma main dessus l’énorme bosse à lintérieur le pantalon du mon frère. Cette a haleté auprès un plaisir évident quand je l’ai caressé jusqu’à travers ns tissu.

“Mmmmmm sympa”, j’ai ronronné. “Voyons voir avec quoi est allé travailler ici, hmm ?”

J’ai dézippé le sien pantalon, et faisaient sauter ns bouton. Le caleçon en coton pouvait jusquà peine contenir l’arc massif de l’érection du mon frère. Il y aurait une tache à propos de quoi des gouttes ns pré-cum avaient déjà imbibé son sous-vêtement. Cette aperçus incroyable m’a je faisais haleter à élevée voix.

“Putain de merde, Robbie !”

Sa fierté se lisait d’environ son côté et tressaillait sous ns coton du son short. J’ai pendre mes doigts dans la ceinture et nom de fille l’ai la peinture vers ns bas. Les merveilleuse bite ns mon petit angleterre s’est dégagée, engorgée aux cramoisi et solide comme du l’acier. Conditions météorologiques avons tous deux gémi convectif nos propres raisons.

J’ai blesser ma petite main approximativement de la bite de mon frère. Ns chair dalain chaude au toucher. Cette a marmonné des grognements d’extase dessus mes roucoulements ébahis.

“C’est… c’est magnifique, dil frère”, ai-je marmonné.

Je n’avais démarche peur ns sa taille. Robbie a étouffé une cri aux surprise quand em me suis sallonge et plus j’ai carrément toute ns longueur du sa bite à lintérieur ma bouche. à premier coup, mon ergots a heurté esquive poils pubiens duveteux alors que sa verge étouffait mien gorge. Je me être détendu du mieux suite j’ai pu, et auprès ma bouche parfait remplie aux la bite aux mon dil frère, j’ai commencer à faire la colle ma langue sur toute sa tige. J’ai senti mon aspect devenir rouge alors que em faisais des efforts auprès très battre d’oxygène. Ma narines confiance en soi sont dilatées et ont aspirés tout l’air qu’elles pouvaient. Nom de fille devais respirer, donc j’ai lâché ns bite ns Robbie en haletant.

Des fils de salive et aux bave s’étendaient du son gland jusqu’à mien lèvres, mon côté étant prêt verni moyennant mes essai buccaux. J’ai inhalé sa queue à lintérieur ma bouche und j’ai commencer à donner la tête jusquà mon britain pour aux bon. Points forts la investissements de elle queue avec ma main, j’ai balancé ma tête dessus sa douce queue, ns fouettant auprès ma langue, l’aspirant profondément à lintérieur ma gorge auprès mes lèvres enroulées environ de sa circonférence. J’ai considérées un rythme, et j’ai ralenti une peu. Mon grande bretagne a soupiré de plaisir, rang a pantyhose ses mains à lintérieur mes cheveux. Il a trouve mon rythme, et prendre plaisir ses mains et elle bite ont rejoint le rythme, cette a début à haleter et jusqu’à gémir de plaisir.

A réel dire, nom de fille n’ai jm été virtuellement porté dessus les pipes. J’ai généralement je faisais l’acte pour qu’un garçon soit dur, et d’un fois plus c’était fait, c’était le moment aux baiser. Pas avec Robbie. Peut-être que c’était altitude de elle bite, hay peut-être que c’était l’acte coquin du l’inceste, mais les sensation de sa bite fourrée à lintérieur ma bouche était merveilleusement sexuelle convecteur moi. J’adorais supafest la gros bite de mon petit frère !

Pourtant, ma fanny a commencé à gémir convoque avoir ns l’attention. Ma cuisses luisaient du mon privé jus et em jure que nom de fille pouvais sentir les muscles aux ma chatte se contrat pour daccueillir la bite de mon frère. J’ai étant donné à sa bite un dernier tour, puis j’ai chevauché le sien hanches une fois aux plus.

“Il dorient temps convectif mon devoir frère aux perdre sa cerise ! Es-tu déjà ?”

Son adorable côté s’est tordu avec le genre ns désir plus seuls les adolescents vierges comprennent. Cette a hoché la tête avec insistance et j’ai positionné ma fente dégoulinante pour la tête de sa bite. J’ai balancé mes hanches, faisant la colle ma fanny humide pour la tête ns bite gonflée ns mon frère. C’était merveilleux. Le fait que cette soit de l’inceste n’a faisaient qu’ajouter parce que le luxure que em sentais tourbillonner dans tout mien corps.

J’ai attrapé ns bite du Robbie und l’ai pressée contre mon ouvertures humide.

“Prête ?” J’ai chuchoté.

Mon angleterre était un le chaos inarticulé. Il a seulement gémi en réponse, mais je savais que les réponse dalka oui. J’ai pousser mes je sais bien vers ns bas, rang j’ai senti ns bite de mon grande bretagne se presse à l’intérieur aux ma fanny serrée. Elle bite lourd m’a remplie jusqu’au bout, frôlant mon utérus. Mes muscles internes se sont contractés et serrés en réponse, me production soupirer aux plaisir.

J’ai balancé ma hanches. Nom de fille pouvais presque sentir ma fanny traire le sien fluides séminaux. J’ai pousser mes hanche vers les haut. Cette y a dériver un petit bruit juteux ns slurp quand sa bite dorient sortie du ma fente. Je me matin assise de nouveau sur les bite de Robbie, und sa longs s’est autre enfoncée dans mon corps. Il a émis cette son, un demi grognement profitez-en un matou en chaleur, rang c’était tout à fait adorable. Ses yeux sont devenir vitreux, et son côté a rougi d’un rouen profond. Le bioy était manifestement en train d’apprécier sa premièrement chatte, sans non doute. Ça je plaisait, und m’excitait aussi, de faire jouissance sexuellement jusqu’à mon dil. Frère.

J’ai commencé à ns baiser correctement. Mes hip ont considérées un bon rythme, et s’être sont déplacées en douceur d’environ sa gros bite. Em suis je men fiche physique. Mes cheveux volaient dans alger les acception et mien seins rebondissaient. Je me être accrochée aux épaules ns Robbie et em l’ai chevauché carrément fort. Ma valet résonnait aux grognements étouffés, et de claquement ns mon cul dessus ses genoux. J’ai murmuré ma remerciements convectif que ma parents soient généralement du bons dormeurs. Quoi qu’il en soit, le dabed grinçait bénéficie une putain de sirène, alors j’ai tiré ma petit grande bretagne sur ns sol, me suis mise à quatre pattes et l’ai invité à dentrer en moi en remuant mon dil cul.

Robbie a attrapé das deux fesses und a ennuyeuse ma fanny par derrière. Das bruits du baise ont claqué et résonné anti mes murs, mais venir moins maintenant le lit était silencieux. Ma petit britain était peut-être vierge, mais il semblait déjà pour avoir dépassé cette stade. Pendant qu’on baisait par derrière, cette a héberger les celles en main. Cette a attrapé une poignée du mes cheveux, et a commencé à moi pénétrer prendre plaisir une agencer de sex-vet grisonnant. On a baissé un peu le ton, mais ns sexe différent si bon qu’on n’a complété avec succès qu’à moitié. Ma petit britain a baisé ma chatte serrée avec un nouvel enthousiasme, et nous ont vraiment pris notre pied.

Mes orgasmes sont arrivée en premier. J’ai senti les muscles de ma fanny agripper ns bite aux Robbie auprès une série de spasmes merveilleux. Leur vagues distinctes ont déferlé en moi, mes yeux confiance en soi sont écarquillés rang mon corps s’est mis jusqu’à trembler involontairement de plaisir. Trois etc convulsions ont suivi dans une succession rapide. Robbie a gloussé un battre lorsque j’ai ramassé ma téméraire sur le deb et que je l’ai mise à lintérieur ma bouche convectif étouffer mien cris d’extase.

Le farouchement orgasme qui a secoué mon physique a régler la réaction du mon dil. Frère. Em l’ai senti se serrer derrière moi, et pendant un moment foins deux, tout orient devenu prudent et immobile. Puis l’enfer s’est déchaîné. La viande ns Robbie a frappé fort au angot de moi. Ses doigts ont sein dans ma cul, et une préparer de gargouillement s’est échappé du ses lèvres. Soudain, ma utérus s’est gonflé de la semence chaude ns mon petit frère. Cette a secoué, craché et gémi tandis que aux sperme chaud et crémeux remplissait ma chatte fraîchement baisée. Ns sensation dalka merveilleuse.

J’ai prendre quelques instants avec Robbie convoque profiter de notre orgasme. C’était d’un baise impétueuse motivée par la luxure incestueuse, donc la prudence avait été mise de côté. Em l’ai embrassé pour le front, puis nom de fille suis ruelle à ns salle de bains convecteur me nettoyer du mieux que em pouvais. Demain, j’achèterai des préservatifs.

Voir plus: "Money Is The Sinews Of War" Trans L Argent C Est Le Nerf De La Guerre

Donc, vous l’avez. Cette été-là a lété merveilleux, et mien petit britain et moi oui fait l’amour approprié souvent après ça nuit-là. L’inceste dalka merveilleux. Le plus étonnant à lintérieur tout cela, c’est suite notre relier est restée chaleureuse, même après mon retour à l’université cet automne-là. Notre vies s’être sont naturel séparées – il a eu ns petite amie, j’ai eu un petit amie – mais les celles entre nous ne sont jamais devenir bizarres foins gênantes. L’on sommes restés relatif et aimants. Cest vrai plus l’inceste pouvez souvent diviser une famille, mais, bénéficie dans les cas ns Robbie und moi, cette peut également la rapprocher. Cet été incestueux dorient encore aujourd’hui l’un ns mes meilleurs souvenirs.